Attirer l’attention et faire bonne impression à l’ère du cerveau ! YES !!!

Nous vivons actuellement à l’âge de l’abondance, à l’ère numérique, où les études, expériences, formations et information ignorent la rareté. Cette situation est historiquement inédite. Pas vrai ?

On nous demande de plus en plus d’avoir un cerveau SuperHumain ! d’être en état d’alerte (attention et perception), toujours prêt à apprendre (apprentissage), emmagasiner ce qu’on a appris (mémoire) pour l’utiliser lors des moments décisifs de notre vie (prise de décision), comme un entretien d’embauche ou d’évaluation en vue d’une promotion. Pas vrai ?

La Neuroéconomie de la NeuroCommunication (neuro pour référer aux neurones de notre cerveau qui traitent et transmettent les messages) qui émerge implique de nouveaux modes d’organisation et de production. Quels modèles apprendre et suivre? Comment communiquer, capter l’attention, toujours plus sollicitée des interviewers ?

La réponse réside dans la compréhension de comment votre cerveau fonctionne pour mieux connaître le fonctionnement de l’humain et d’entrainer votre cerveau à être un SuperHumain durant ces moments décisifs. En effet, le cerveau humain, contrairement aux idées reçues, fabrique tout au long de sa vie des neurones, ce qui laisse donc une marge de manœuvre infinie dans l’apprentissage, la flexibilité mentale et la capacité d’une neurocommunication adaptative/socio-émotionnelle.

 

Nous nous basons notamment sur la différenciation entre le mental rationnel, à l’origine de 90% des décisions de notre cerveau, et le mental adaptatif/socio-émotionnel, qui est en évolution. Par exemple, une expérience menée sur des pilotes de l’armée de l’air prouve que ceux formés à utiliser plus souvent leur cerveau adaptatif/socio-émotionnel font moins d’erreurs et sont plus créatifs. Dans nos vidéos, nous enseignons donc des exercices pour travailler le mode mental adaptatif/socio-émotionnel. En réfléchissant à partir du cerveau, nous introduisons un langage totalement nouveau pour décrire les expériences mentales, émotionnelles et relationnelles.

 

Notre but est d’aider les personnes à la recherche d’emploi à comprendre comment leur cerveau fonctionne afin de pouvoir l’utiliser pour comprendre les émotions, intentions, autorégulations, collaborations et résistance aux changements de comportement basiques en s’appuyant directement sur la neuroscience. La neuroscience prouve que c’est par le contact humain que l’on peut arriver à̀ fonder la confiance !

Des questions répétées permettent à chaque individu de « forer » à même sa mémoire implicite pour lui permettre d’établir les cartes cognitive/socio-émotionnelles qui forment la base du processus de neurocommunication.

Les individus seront amenés eux-mêmes à puiser dans leur cerveau afin d’identifier les vrais problèmes de neurocommunication cognitive/socio-émotionnels, à privilégier la résolution de ces vrais problèmes, à trouver des solutions originales et à surmonter les obstacles courants de mise en application.

Le principe est d’appliquer le savoir des neurosciences afin d’identifier au niveau individuel ce qui pourrait vraiment booster la neurocommunication lors des entretiens d’embauches au niveau de l’interaction humaine.