Nos Microbiotes = Nos Pensées ?

NOS MICROBIOTES: indispensables à la digestion des aliments, à la synthèse des vitamines, mais interviennent aussi dans la maturation du système immunitaire. Le microbiote intestinal participe au dialogue intestin-cerveau.

Des comparaisons entre rongeurs axéniques et conventionnels ont notamment montré que l’absence de microbiote intestinal intensifiait la réactivité de l’axe corticotrope, et modifiait le niveau d’anxiété induit par un stress.

La découverte que le microbiote intestinal régule les réponses neuroendocrinienne et émotionnelle au stress conduit à l’hypothèse que des déséquilibres du microbiote pourraient contribuer à la physiopathologie de troubles du cerveau, tels que les troubles anxieux, autisme, Alzheimer, Parkinson…